Your search results

PLACEMENT FINANCIER

Les placements financiers recouvrent un champ très vaste de produits qu’il est difficile de lister de manière exhaustive. Ils touchent aux livrets d’épargne, à l’assurance vie, les titres, les produits dérivés, l’immobilier « pierre papier », avec des objectifs très divers et un contexte fiscal adapté à chaque produit.
On peut distinguer plusieurs types de produits :

Les valeurs mobilières (actions, obligations …) :
Les valeurs mobilières de placement sont des titres négociables interchangeables et fongibles, ils peuvent être cotés en bourse ou non. Les principales catégories de valeurs mobilières sont les actions et les obligations.
Les actions
Une action est une part de capital d’une société. Les sociétés anonymes et les sociétés en commandite par actions peuvent émettre des actions. Sinon, il s’agit de parts sociales. L’actionnaire est copropriétaire de la société. Il perçoit, en cas de distribution, une partie du bénéfice de la société en dividendes versés en général annuellement.
Les actions sont cessibles à tout moment et leur cours varie en fonction de la performance de l’entreprise et du contexte économique. Le placement en actions est donc risqué puisque la valeur de l’action peut monter ou baisser de manière importante, jusqu’à la disparition en cas de faillite.
Des droits, précisés dans les statuts de la société, sont attachés à l’action : droit au bénéfice, droit de vote, droit à la connaissance des résultats de l’entreprise.
Les obligations
Une obligation est un titre de créance lié à un emprunt : elles peuvent être émises et garanties par l’État ou par des entités privées, sans garantie. Il est précisé lors de l’émission : le prix, le prix et les conditions de remboursement et l’intérêt versé chaque année sous forme de coupon. La rentabilité de l’obligation dépend de l’émetteur et du niveau de garantie.
Il existe d’autres valeurs mobilières :
Les Titres de Créance Négociables (TCN)
Ce sont des titres en général d’un montant élevé, « émis au gré de l’émetteur, négociables sur un marché réglementé, représentant chacun un droit de créance pour une durée déterminée ». Le montant souscrit est remboursé à l’échéance fixe. Ils sont dématérialisés.
Les principaux sont :
– les bons du trésor négociables
– les certificats de dépôt, billets d’institutions financières
– les bons à moyen terme négociables (BMTN)

Les SICAV -FCP
Supports financiers à perspective moyenne (2 à 5 ans) permettant de diversifier son investissement en valeurs mobilières. On trouve des SICAV actions ou obligations ou des SICAV mixtes, diversifiées entre actions et obligations de différents secteurs géographiques.
Leurs performances varient selon les supports choisis et le niveau de risque.

Les produits dérivés :
Un produit dérivé est un instrument financier dont la valeur varie en fonction de l’évolution d’un actif appelé sous-jacent.
Ils se négocient sur 2 marchés, le marché « comptant » et le marché dérivé où le paiement se fait à une date ultérieure. 
Ils peuvent se négocier sur des marchés de gré à gré (la majorité) ou sur des marchés organisésLe sous-jacent sur lequel se base le contrat peut être une action, un indice, une monnaie, un taux d’intérêt, une matière agricole, une matière première…
Ils sont utilisés dans l’un des trois contextes suivants : couverture, spéculation et arbitrage.

La couverture (ou hedging) : un acteur qui détient ou prévoit d’acquérir l’instrument sous-jacent peut prendre position sur un produit dérivé afin de se protéger contre les fluctuations du prix du sous-jacent. Cela limite les pertes mais aussi les gains.
La spéculation : un acteur qui anticipe une variation du prix du sous-jacent peut prendre position sur un instrument dérivé. Cela permet d’investir avec de faibles montants pour un gain plus élevé mais aussi un risque de perte élevé.
L’arbitrage : un acteur détecte une incohérence entre la valeur de marché d’un instrument dérivé et celle de sous-jacent. Il prend une position inverse sur les deux éléments en même temps. Le gain sera minime mais certain.
Les différents produits dérivés :
On y retrouve les contrats à termes sur actions, les options, les trackers, les warrants, les certificats, les bons de souscriptions.
Les 3 catégories les plus importantes sont les options, les warrants et les contrats à terme.
– Les options
Ils donnent un droit  d’acheter ou de vendre un sous-jacent à un prix fixé pour une période donnée moyennant une prime au vendeur.
En fonction de la valeur de l’actif à l’échéance, l’acheteur peut exercer ou non son droit d’acheter ou de vendre.

– Les warrants
Emis par un établissement bancaire les warrants sont négociés en Bourse. Le porteur, moyennant une prime, a le droit d’acheter  ou de vendre un actif sous-jacent à un prix fixé, ou jusqu’à une échéance donnée qui ne peut être dépassée.
– Les contrats à terme (futures)
Ils permettent d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à une date d’échéance et un prix fixé d’avance sans pouvoir renoncer.
Le swap est un contrat d’échange de flux financiers entre deux intervenants (en général des taux d’intérêt ou de change).

L’assurance vie :
L’assurance-vie est une forme d’assurance. La vocation d’origine des assurances-vie est de garantir le versement d’une certaine somme d’argent (capital ou rente) lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie.
Voir page Assurance vie

Les hedge fonds (alternatifs)
Ils sont réservés à de très gros patrimoines dans un souci de diversification. Le capital n’étant pas garanti, le risque de perte peut être très important. Les fonds ne sont pas toujours disponibles.
En France, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a fixé un cadre juridique pour ces produits,

Ce sont des fonds à fort effet de levier mais dont la rentabilité est loin d’être acquise.
Les plus-values sont imposées dès le premier euro de cession. Les gains sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, plus 17,2 % de cotisations sociales. Les moins-values s’imputent sur des gains de même nature.

Le crowfunding :
Le crowdfunding est aussi appelé financement participatif. Il permet à des entreprises de financer leur projet par le public, via le web. Il existe plusieurs plate-forme dédiées. Le placement est en général de courte durée à un taux donné et l’investisseur peut choisir son projet et la durée. La viabilité du projet n’est pas garantie.

SCPI-OPCI (« Pierre-papier »)
La SCPI permet d’accéder à une part d’un parc immobilier géré des professionnels. Le souscripteur touche ainsi sous forme de dividende une part des loyers et de la revalorisation des parts. Si les SCPI peuvent avoir de bons rendements, le risque de perte en capital est réel et le marché de l’immobilier peut être fluctuant. Il est important de bien choisir ses actifs et le gestionnaire.
Les frais d’entrée et de gestion des SCPI sont importants, il est donc conseiller de les garder dans la durée. On peut aussi souscrire des parts de SCPI à l’intérieur d’une Assurance-vie.
Les OPCI peuvent contenir, outre l’immobilier, des valeurs mobilières ou produits financiers.

FIP-FCPI
Investir dans un FIP (fonds d’investissement de proximité) ou un FCPI (fonds commun de placement dans l’innovation) permet de réduire ses impôts de 18 % de la somme investie.La réduction obtenue via cet investissement est limitée à 2 160 € par personne (4 320 € pour un couple).
Attention : si vous ne conservez pas vos parts pendant au moins cinq ans à compter de la souscription, l’avantage fiscal sera perdu et vous devrez rembourser la réduction d’impôt.Les avantages fiscaux des FCPI sont cumulables avec ceux de la défiscalisation FIP.

Autres placements :
Il est aussi possible d’investir dans un livret d’épargne, un compte à terme, le cinéma, la presse, un Groupement Forestier Viticole ou dans les matières premières… Voir la page Valoriser votre patrimoine
bourse val
bours
bourse2
obligat
actionss
sicavv
sicav fcp
evolut cours
AMF
fiscalité
etf
Warrant
tracker
hedge3
hedge
crowdfunding 2
CSPI
solaire

Pour tout renseignement, bilan patrimonial ou étude de cas, contactez MONTBLANC PATRIMMONIUM à l’aide du formulaire de contact situé sur la droite de la page. Une réponse vous sera apportée dans les 24H.

  • Contact





Compare Listings