Your search results

FCP | SICAV

Définition :
Les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) et FCP (Fond commun de Placement) sont des supports de valeurs mobilières gérés par des sociétés agréées dans la gestion de l’épargne publique qui transforment en parts ou actions l’argent placé par le souscripteur. On peut ainsi avoir accès au marché boursier sans être un professionnel de la finance.
Le gestionnaire des fonds va chercher la meilleure rentabilité pour le placement financier. Son rôle est aussi de vous tenir informé de l’évolution de vos supports et de sa gestion.
Investir dans ces supports très diversifiés est aussi une manière de mutualiser le risque, les éventuelles hausses pouvant compenser d’éventuelles baisses). Cela reste néanmoins un placement risqué, qu’il vaut mieux envisager sur du moyen ou long terme.
Ces supports sont soumis à des frais d’entrée ou de sortie, ainsi que des frais de gestion. Il est indispensable de bien se renseigner sur ces différents frais en fonction des supports.

Fiscalité :
Ces produits n’ont pas une fiscalité spécifique. Les revenus sont donc imposés selon la nature du support, dès le 1er euro soit à l’impôt sur le revenu avec abattement de 1525€ (ou 3010€ pour un couple), soit au prélèvement forfaitaire libératoire.
Les produits générés par des actions ou obligations sont donc imposés dès le 1er euro soit sur le revenu soit au prélèvement libératoire forfaitaire avec les prélèvements sociaux inclus. En optant pour l’imposition sur le revenu, il est possible de profiter d’un abattement de 1525 euros ou 3010 euros en couple.

Les plus-values de cessions sont soumises au régime général des valeurs mobilières. Elles sont imposables dès le 1er euro au taux forfaitaire d’imposition auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux. Les moins-values peuvent être imputées sur les gains de même nature pendant 10 ans.

Les SICAV et les FCP ont le même objectif mais sont taille et de nature juridique différente.

LA SICAV

La SICAV est une société d’Investissement à Capital Variable, c’est à dire une société anonyme qui émet des actions. Chaque souscripteur devient actionnaire de la SICAV et peut donc participer à la gestion via les assemblées générales. Le capital minimum requis est de  7,5 millions d’euros pour une SICAV.
Le souscripteur peut revendre ses actions comme il le souhaite.

LE FCP

Le FCP est une copropriété de valeurs mobilières. Le souscripteur achète donc des parts. Il n’est pas actionnaire et n’a donc pas de moyens de participer à la gestion du FCP. Le souscripteur peut vendre ses parts comme il le souhaite.
Le capital minimum requis est seulement de 400 000€ pour un FCP.

Dans les 2 cas, cela reste un placement de type boursier, donc à risque. Il est nécessaire de bien se renseigner sur la nature du support et sur la société de gestion.

Pour tout renseignement, bilan patrimonial ou étude de cas, contactez MONTBLANC PATRIMMONIUM à l’aide du formulaire de contact situé sur la droite de la page. Une réponse vous sera apportée dans les 24H.

  • Contact

Compare Listings